Action Schneider Electric : hausse de 9%

Rédigé le 23 février 2016 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

A force de pricer le pire, on a finalement parfois de très bonnes surprises sur les marchés.

Schneider Electric : l’action grimpe. L’aviez-vous vu venir ?

Regardez les derniers résultats annuels de Schneider Electric (FR0000121972) ! Les investisseurs n’y croyaient plus, au point de vendre le titre qui a chuté de plus de 30% en un an.

160223_schneider

Le positionnement du groupe sur les pays émergents, Chine et Brésil en tête, a eu raison des investisseurs, qui ont craint des résultats calamiteux et une plongée en enfer. La stratégie du groupe était jugée hasardeuse par certains analystes…

Eh bien ils ont eu tort ! Regardez :

Le dossier Schneider Electric

Les résultats annuels de Schneider sont bons ! Malgré une conjoncture difficile, le groupe a réussi à faire progresser de 6% son résultat net à 2,1 Mds€ et dégage un cash flow libre de plus de 2 Mds€ : un véritable exploit !

Et lorsque le groupe annonce une hausse de 4% du dividende, à 2 €, on ne peut que voir le signal fort de la confiance du groupe.

Schneider Electric le dit lui-même, ses résultats annuels sont « records».

En terme de perspectives, la direction se montre, comme tout le monde, prudente sur 2016 : le secteur industriel restera faible ou le marché chinois difficile, mais malgré cela, le management anticipe une nouvelle amélioration de sa marge d’Ebita entre 20 et 60 points de base.

Sur ces bonnes nouvelles, enfin, le titre s’est réveillé : mercredi matin le titre a pris plus de 9% et les baissier ont été pris à contre-pied. Avant la publication des résultats, le titre n’était pas spécialement cher avec, par exemple, une Ve/roc de 13.

L’état d’esprit des investisseurs a changé

Qu’est-ce que ce dossier nous apprend ?

En fait, les investisseurs sont dans une optique différente d’il y a quelques mois. Quand les cours ont lourdement chuté, le marché profite de la moindre bonne nouvelle pour racheter. C’est ce que nous voyons avec ces séances de forte volatilité : le marché rebondit de 2% ou 3% sur un frémissement du pétrole ou une rumeur positive… Et les rachats de shorts semblent de plus en plus nombreux depuis quelques séances.

Ce sont d’ailleurs les grosses capitalisations qui profitent en premier lieu des rebonds : Crédit Agricole (FR0000045072) avait bondi de 10% à l’annonce d’une restructuration, Cap Gemini (FR0000125338) de 12% depuis la mi-février et Accor (FR0000120404) de 20%. Remarquez, c’est parfait pour nous puisque nous avons pas mal de tires, dans la Lettre PEA, qui ont rebondi de 15% ces dernières séances (d’ailleurs, si vous voulez connaitre l’une de mes valeurs préférées pour 2016, je vous renvoie sur ce dossier).

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus d’accident ou de chute brutale des cours, mais que le pessimisme exacerbé de jeudi dernier laisse place à un retour à plus de rationalité.

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire