ACTEOS – Découvrez cette micro-cap qui grandit bien

Rédigé le 25 octobre 2011 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

En mai dernier, il y a près de six mois, je vous présentais ACTEOS. J’ai depuis pas mal suivi la valeur sur le site.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, ACTEOS (FR0000076861 – EOS) est un éditeur-intégrateur de solutions d’optimisation de la supply chain. En d’autres termes, plus clairs sans doute, la société permet à ses clients de réduire les stocks et de réduire les immobilisations via son progiciel. Lorsque, au téléphone, je demande, à son P-DG, Joseph Felfeli, de préciser en termes simples l’activité de sa société, voici ce qu’il me dit : « nous permettons à nos clients d’améliorer vraiment leurs besoin en fonds de roulement. C’est pour cela que nous sommes de plus en plus incontournables à une période où les entreprises se doivent d’optimiser leurs stocks. »

La société étant basée à Roubaix, je préférais cette fois décrocher mon téléphone plutôt qu’avoir à attendre la visite parisienne de Joseph Felfeli. L’homme a créé la société il y vingt-cinq ans… Aujourd’hui, on peut dire qu’après des années difficiles, une embellie se dessine vraiment. « Nous avons atteint notre point mort au second semestre 2008 et depuis nous ne cessons d’améliorer la rentabilité* du groupe » explique-t-il.

Le groupe vient de dégager un résultat net de 0,5 million euros (M€) au premier semestre. Cela représente une rentabilité de 8% car le chiffre d’affaires est de 5,9M€, en hausse de 32%. « Je suis très optimiste sur l’exercice et je prévois une croissance à deux chiffres de mon activité avec une nouvelle amélioration de la rentabilité » me précise le P-DG du groupe. ACTEOS veut passer d’éditeur-intégrateur à pur éditeur de progiciels. « C’est évidemment une façon de nettement améliorer notre rentabilité car dans ce cas ACTEOS ne fera plus que de la vente de licences. »

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

Message de la part de Jean Chabru :
ACCUMULEZ LES GAINS SUR LES SMALL CAPS AVEC FOCVS OU JE VOUS REMBOURSE !

Essayez mon système de sélection de small caps pendant 3 mois ! Si vous n’êtes pas satisfait des gains qu’il permet de réaliser, je vous rembourse à 100% votre abonnement : essayez FOCVS
______________________

Présent pour le moment en France et en Allemagne, ACTEOS a en effet besoin de se développer dans d’autres pays pour avoir une dimension beaucoup plus paneuropéenne. Les Etats-Unis constituent donc un nouveau et prometteur relais de croissance – même si le groupe, qui y est présent depuis septembre 2010, reconnaît quelques lenteurs au démarrage. « Je vais vous surprendre peut-être mais je pense qu’en étant pur éditeur, il est possible de dégager une rentabilité de l’ordre de 20% d’ici à 2014… » Un objectif que je juge quand même très ambitieux, car cela voudrait dire un quasi-doublement de la rentabilité en trois ans. « N’oubliez pas la croissance externe ! » me répond alors Joseph Felfeli à qui j’oppose mes arguments. « Notre situation financière reste très saine avec des fonds propres de 4M€ et une trésorerie nette de 2,5M€. Nous avons les moyens de nous développer en achetant de nouvelles cibles. »

Pour l’instant, 41% de son chiffre d’affaires est réalisé avec la grande distribution avec par exemple des clients comme Monoprix, Leclerc ou encore Auchan. Dans l’agroalimentaire, citons des noms comme Bongrain, Bonduelle ou encore Candia…

Niveau boursier, il y a six mois, je tablais sur un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 12M€ avec une rentabilité de 7%. J’ai un petit peu revu mes perspectives à la hausse suite au premier semestre et je table désormais sur une rentabilité de 8%.

Cela veut dire qu’ACTEOS peut dégager un résultat net de l’ordre de 0,95M€ sur l’exercice actuel.

Il y a six mois, la capitalisation boursière d’ACTEOS était de 9,4M€… Depuis, la crise est passée par là et la capitalisation est revenue à 7,6M€. Autant dire que l’action n’est vraiment pas très chère avec un PER de 8… De plus, c’est tout à fait le genre de société qui pourrait être adossée à un grand groupe. ACTEOS est rentable avec une situation financière saine et un actionnaire principal qui est depuis plus de vingt-cinq ans aux commandes.

Attention toutefois si vous passez des ordres : c’est vraiment une micro-cap, un petit dossier avec, par exemple, 12 000 titres échangés sur les cinq dernières séances. Au vu de la participation du P-DG (environ 55%), le vrai flottant ne dépasse pas 3,3M€. C’est peu et cela veut dire qu’en aucun cas, vous ne devez passer des ordres à tout prix.

* Décryptage : Rentabilité
C’est le rapport entre les recettes et les dépenses. C’est un bon indicateur pour mesurer l’efficacité d’une entreprise à générer de la valeur. Si une société a besoin de 100 euros pour fabriquer 101 euros, elle n’est pas très rentable. Si avec 100, elle créé 150 euros, elle est beaucoup plus efficace.

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

3 commentaires pour “ACTEOS – Découvrez cette micro-cap qui grandit bien”

  1. […] dans l’édition de progiciels d’optimisation de la chaîne logistique, dont je vous ai souvent parlé après mes contacts réguliers avec son président Joseph Felfeli,  a vu sa croissance nettement […]

  2. […] En octobre dernier, je vous avais présenté en détail Acteos […]

  3. […] (FR0000076861), que je vous ai déjà présenté l’an dernier, a eu beaucoup de mal au premier semestre avec une perte nette de 0,17 million d’euros… […]

Laissez un commentaire