NEWS 295 – Acquisition pour Orolia en vue

Rédigé le 2 juin 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Ce spécialiste dans les équipements et systèmes de positionnement, de navigation et de timing pour les applications GPS les plus critiques va acquérir Sabre, le spécialiste anglais des balises de détresse aéronautiques. Le prix semble modéré: 1,5 million de livres sterling en numéraire. Et cette acquisition pourrait peser 3 mero de CA en année pleine, tout en étant immédiatement relutive. Un luxe évident alors que souvent les stratégies de croissance externe se soldes par des acquisitions difficiles à digérer. Orolia (FR0010501015), dirigé par Jean Yves Courtois, un polytechnicien que je connais et que je trouver sérieux et rigoureux, est un groupe rentable avec par exemple un résultat opérationnel de 5,1 mero en 2010, soit une marge opérationnelle de l’ordre de 8,8% (contre 5,5% en 2009). L’action se paye sur un PER de 16. Autant dire qu’elle n’est pas donnée mais elle a vraiment un positionnement de niche.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire