Accrochez-vous aux niveaux

Rédigé le 7 octobre 2008 par | Analyses indices, Big caps, US Imprimer

Hier, les marchés ont capitulé. Les indices boursiers de la planète ont dévissé : les 700 milliards de dollars de Paulson n’ont pas rassuré. En même temps… cela vous rassure, vous, de savoir qu’il faut plus de 700 milliards de dollars — une somme inconcevable quand même — pour espérer colmater les brèches ? Elles doivent être drôlement grosses, ces brèches… et drôlement importantes pour que l’on puisse imaginer trouver une telle somme. Non, cela n’a rien de rassurant du tout.

Donc la crise actuelle ressemble de plus en plus à celle de 1929… en pire. Car plus d’argent est en jeu, plus de ménages, plus d’investisseurs, plus d’Etats, de pays sont touchés, tout est plus intriqué. Comme le dit Simone Wapler, dans La Quotidienne de MoneyWeek : « Il s’agit maintenant d’affronter la vérité : après l’éclatement de la bulle de 2001 et le point bas de février 2003, toute la croissance a reposé sur une seule chose : de l’émission monétaire. Le krach d’aujourd’hui n’est que le dégonflement d’une bulle secondaire, gonflée entre 2001 et 2003, pour éviter un atterrissage trop brutal.« 

Donc, sans vouloir jouer les boys scouts… en tant qu’investisseur, soyez prêt ; toujours prêt. A quoi ? Eh bien, à tout et n’importe quoi. A des chutes comme à des rebonds de 10%. Et le meilleur moyen d’être prêt, c’est encore d’avoir un programme, de planifier de penser toutes les possibilités, d’avoir un scénario établi et de vous y tenir. Ne pas le remettre en cause si le marché vous donne momentanément tort. Restez sur vos objectifs, sur les niveaux que vous avez déterminés et ajustez-les à tête reposée, le soir, après la clôture. N’agissez pas dans la folie de la séance boursière.

Donc, même si nous sommes parachutés dans le grand inconnu économico-financier, il nous reste quand même quelques repères. Et c’est là que nous nous agrippons à l’analyse technique, et aux notions de supports et de résistances. Ces niveaux vous permettent de déterminer quelles forces en présence sur les marchés (acheteurs ou vendeurs) gagneront la bataille.

Vous le savez : un support est synonyme d’achats. Il représente un niveau de prix auquel les acheteurs seront prêts à se positionner massivement, contrebalançant ainsi les vendeurs. Une résistance est synonyme de ventes : elle représente le niveau de prix auquel les vendeurs seront plus forts que les acheteurs.

Quand un support est enfoncé, cela veut donc dire que les acheteurs n’ont pas été suffisamment forts pour contrebalancer le poids des vendeurs… et que ces derniers ont gagné la bataille. Cela veut dire que le marché n’a plus confiance, et qu’il y a un déséquilibre des forces en présence, au profit des vendeurs, des pessimistes, de ceux qui croient que demain sera pire qu’aujourd’hui.

Ce niveau peut être symbolique, comme les 10 000 pts sur le Dow Jones, enfoncés hier pour la première fois depuis octobre 2004… ou les 4000 pts sur le CAC40.

Mais il peut être aussi technique. Ainsi, le CAC40 vient de pulvériser le support des 3 840 (overlap dont Marc vous reparle ci-dessous) et des 3 750 pts (support de décembre 2004), pour combler le gap des 3 680 pts du 27 octobre 2004. Ce point technique a son importance car il nous permet de faire un pas en avant dans le scénario que nous avons anticipé. Donc, ce que vous avez à faire maintenant, c’est surveiller les niveaux que Marc vous donne ci-dessous, et vous y tenir scrupuleusement.

Mots clé : - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire