Accord sur l’extension du déficit budgétaire… en mode « no limit »

Rédigé le 8 février 2018 par | Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

déficit-USLes membres républicains et démocrates du Sénat ont conclu mercredi soir un accord qui autorise le relèvement du plafond des dépenses fédérales et du budget de la Défense d’environ 300 Mds$ : jusque-là pas de véritable surprise (de toute façon, ce plafond sera explosé avant le mois de juin, vu les ambitions de Donald Trump en matière de reconfiguration de l’arsenal nucléaire et de grands travaux).

Non, la surprise concerne le « délai » puisque l’accord porte sur les 2 prochaines années.

Alors bien sûr, le montant de (seulement) 300 Mds$ nous fait sourire (d’autant qu’il va falloir voter une nouvelle motion prolongeant les financements fédéraux jusqu’au 23 mars afin d’éviter un nouveau « shutdown »), mais il s’agit d’un « signe politique » démontrant que le 2 partis sont bien d’accord pour reconnaître que la dette US, c’est désormais du « no limit ».

Les marchés obligataires apprécieront.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

2 commentaires pour “Accord sur l’extension du déficit budgétaire… en mode « no limit »”

  1. 2000000000 €

  2. For me money

Laissez un commentaire