Que l’abîme est profond ! Ou aucun bon indice pour mon enquête… (2)

Rédigé le 5 mars 2009 par | Autres indices Imprimer

Chose promise chose due, je poursuis donc aujourd’hui mon tour d’horizon des principaux indices. Mardi dernier, je vous avais déjà parlé du CAC et de l’Eurostoxx 50. Je vous rappelle mes objectifs : 2 400/2 130 sur le CAC 40 et 1 530 sur l’Eurostoxx 50.

Rien de réjouissant, pensez-vous ? Vous n’avez encore rien vu. Poursuivons.

◊ 3. DAX 30 : encore plus inquiétant

Graphique du DAX 30

Chez nos voisins allemands, la configuration pourrait paraître plus inquiétante : le potentiel de dépréciation est plus conséquent en direction de la grande vague C. Certes, l’indice germanique est connu pour être plus volatil que ses pairs, mais tout de même. Ainsi, tant que les 4 350 points ne sont pas dépassés, un premier objectif se situe sur les 3 095 points.

Cependant, l’objectif théorique majeur de la fameuse vague C se trouve nettement plus bas, sur les 2 190 points. Cela correspond à la projection classique de 100% de la vague A reportée en vague B et le niveau du point bas de mars 2003.

Alternativement en revanche, après le dépassement des 4 350 points il faudra attendre un passage au-dessus des 5 250 points pour valider une reprise éventuelle de la tendance haussière de long terme.

◊ 4. FTSE 100 : un petit 15% de marge à la baisse

Graphique du FTSE 100

De l’autre côté de la Manche, chez nos amis britanniques, les choses semblent ma foi assez claires. La configuration en A, B, C se profile aussi très proprement et les objectifs théoriques de la vague C sont relativement proches, entre les 3 185 et 3 030 points. Ces niveaux correspondent à la fois à la projection de la vague A reportée en vague B et à la fois à une projection interne à la vague C.

Ce scénario restera valable tant que les cours n’auront pas nettement dépassé les 4 185 points.

Alternativement en revanche, au-dessus des 4 185 points, il faudra attendre un dépassement des 4 670 points pour envisager un éventuel inversement de tendance.

◊ 5. NASDAQ 100 : encore facilement 35% de baisse

Graphique du Nasdaq 100

En passant outre-Atlantique, le bilan reste le même, même si les configurations diffèrent quelque peu. Notamment sur le cousin éloigné de notre CAC 40 : le Nasdaq 100. En effet, il serait ici exagéré d’envisager le calcul théorique de la vague C en reportant 100% de la vague A (qui avait pris place entre mars 2000 et octobre 2002). En revanche, on peut plus légitimement prendre le premier ratio de 61,8% de ladite vague A, ainsi que la projection interne de la dernière vague de baisse. Ce qui nous donne des objectifs plausibles à 870 (ce qui ferait encore 35% de baisse par rapport aux niveaux actuels) puis 740 points.

Ce scénario reste valable tant que les 1 290 points restent une résistance.

Alternativement cependant, le seuil clé qui devra être dépassé pour envisager l’éventuelle reprise haussière de long terme se situe sur les 1 650 points.

◊ 6. S&P 500 : a déjà enfoncé ses objectifs de la vague C !

Graphique du S&P 500

Voici un graphique très révélateur de la tendance que je joue actuellement. En effet, le S&P 500 est sans doute l’indice le plus représentatif de la santé économique américaine. Aussi, il apparaît donc comme édifiant de constater que c’est le seul indice que j’ai analysé pour l’instant et qui a déjà enfoncé l’objectif théorique de sa grande vague C. Il est donc désormais logique d’envisager une vague C en extension, d’autant plus que la vague B est venue remonter au niveau du début de la vague A.

Aussi, les prochains objectifs ne peuvent se calculer que par des projections. Ils se situent sur les 595 puis les 505 points en extension.

Ce scénario restera valable idéalement tant que les 845 points ne seront pas clairement dépassés. Alternativement néanmoins, au-dessus des 845 points, il faudra attendre la cassure des 1 035 points pour envisager l’éventuelle reprise de la tendance haussière de plus long terme.

Mots clé : - - - - - - - -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire