Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Abaissement de la notation de la dette britannique : non-événement

Rédigé le 28 juin 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Le rendement des « Gilts » (dénomination de la dette souveraine britannique, l’équivalent de nos « OAT ») réagit peu à l’abaissement de la notation du Royaume-Uni par Fitch (de AA+ à AA) avec une remontée de 93,5 vers 97,5% alors qu’ils avaient flambé la veille – malgré la perte de « AAA » selon la décision sans surprise de Standard & Poors (S&P) – pour inscrire leur meilleure marque historique, affichant symétriquement une détente de -15 points de base.

L’abaissement de la notation de la dette UK : un pur non-événement !

Fitch et S&P ont prévenu que leur notation pourrait être encore abaissée dans les prochains mois, selon l’évaluation des retombées négatives – et notamment fiscales – du Brexit.

Le recul des « Gilts » ce matin n’est en fait guère plus marqué que celui des Bunds ou du « 10 ans »  danois (rotation sectorielle en faveur des actions, retour du « risk-on »)… et la demi-surprise provient de ce que le « 10 ans » irlandais s’envole vers un nouveau record annuel, moyennant un rendement qui se détend spectaculairement de -8 points de base à 0,678%.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire