Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


A 400 €, je ne m’achète pas d’HERMES !

Rédigé le 21 décembre 2016 par | Big caps Imprimer

Beau parcours pour Hermes (FR0000052292 – RMS) qui termine l’année avec (encore une fois) une progression proche des 25%.

Toujours est-il que cette progression a ramené le titre au contact d’une résistance majeure se situant dans la zone des 400 €. C’est la deuxième fois qu’Hermes se trouve confronté à cette résistance et cela fait maintenant deux fois que le titre reflue à son contact.

En analyse graphique, c’est donc à la formation un double top potentiel à laquelle nous assistons en cette fin d’année.

Côté ratios et fondamentaux, la valeur est chère : PER (Price Earnings Ratio) de plus de 36 et rendement de moins de 1%. Autrement dit, à ce prix et après une telle cavale, la moindre déception relative aux résultats bloquera l’avancée du titre mais surtout entrainera un risque de retour vers un support intermédiaire situé à 350 € — c’est-à-dire une consolidation d’environ 20%.

Graphiquement, le parcours de l’action est bien cadré :

HERMES

Les grosses zones de support et de résistances sont identifiées par reports d’amplitude (flèches bleues). Ce sont sur ces niveaux que les prises de position sont les plus profitables et rationnalisées.

Or regardez : le double top potentiel se forme justement sur la résistance, ce qui tend à en augmenter singulièrement la probabilité.

Au niveau tendance, la dynamique de long terme est haussière (canal bleu)… Mais même dans une tendance haussière, des consolidations sont (heureusement) là pour permettre au tire de respirer. Attention, ces mouvements de consolidation sont réguliers et loin d’être anecdotiques car ils sont souvent supérieurs à 20%.

Et vous remarquerez qu’ils démarrent après de fortes phases de hausse… et au contact des résistances graphiques – comme la résistance (rouge) : j’ai indiqué les points de retournement à chaque fois.

Donc nous avons :

Le signal que nous allons surveiller, c’est la cassure de la tendance de court terme (double segment vert) que j’ai fait apparaitre dans l’encart en haut à gauche. C’est à dire les 380 € en clôture environ.

Si ce niveau est cassé, Hermès risque de consolider vers les 350 € (premier support intermédiaire). C’est le segment horizontal bleu clair qui est non seulement un support graphique, mais qui représente un retracement de 50% de l’amplitude actuelle entre les 300 € (rectangle vert) et la résistance des 400€ (rectangle violet).

Gilles

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire