Pendant que les indices boursiers ne font rien, le pétrole se fait une frayeur

Rédigé le 22 juillet 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les gérants se frottent les mains, la semaine se solde par un statu quo général : les indices ne lâchent rien (le CAC 40 reste au contact des 4 400 testés le 14 juillet dernier, l’Euro Stoxx 50 a juste besoin d’un petit coup de reins pour aller chercher les 3 000).

Côté obligataire, succession de variations insignifiantes pour une semaine sans saveur… Bref, de quoi partir en vacances sereinement, le sentiment du devoir accompli, avec la conviction que la BCE veille au grain.

Mais le pétrole émet un signal d’alerte : le WTI (côté sur le NYMEX) est victime de la cassure des 44,6$. Rupture qui pourrait déboucher sur une correction vers 39$.

Les chances sont vraiment très faibles qu’un tel scénario laisse le S&P indemne alors qu’il apparaît en lévitation depuis l’immédiat après-Brexit et entretient l’illusion de l’invulnérabilité, même avec un PER cosmique de 26.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire