Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Dommage d’égratigner l’optimisme ambiant avec de basses considérations algébriques, mais…

Rédigé le 30 mai 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Jean François Bay, directeur de Morning Star, un garçon que je tiens en haute estime, vient de livrer ses prévisions sur l’évolution du CAC40 d’ici fin 2016.

Dommage d’abimer l’optimisme romantique avec de basses considérations algébriques, mais…

Compte tenu de ce que Wall Street se paye en moyenne 26 fois les bénéfices (valeurs du S&P 500) et l’Europe seulement 16 fois, le potentiel se situe clairement du côté d’un indice comme le CAC40 dont les composantes se payent 15 fois.

Sans aller jusqu’à envisager des multiples reprenant leur expansion en direction de 20, le CAC40 pourrait se hisser vers 5.200 (soit +15%)… pour peu que l’hypothèse du Brexit s’évapore et que les banques centrales demeurent accommodantes.

Il faut cependant garder à l’esprit que le CAC40 Global return s’inscrit à 11 030 points ce 30 mai, ce qui constitue son nouveau zénith annuel.

160531_CACGR

Lui rajouter +15% valide un objectif de 12 685 points… alors que le précédent record historique de début août 2015 a été inscrit à 12 350 points, à parité avec le DAX30. Or, comme le DAX cote actuellement 10 330 points et n’a aucune raison de sous-performer le marché parisien, il lui faudrait engranger +24%.

J’dis ça, j’dis rien…

Mots clé : - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire