Les « 4 sorcières » ont enfourché un balai en plomb sur le Vieux Continent

Rédigé le 14 décembre 2017 par | Toutes les analyses Imprimer

4 sorcièresLes 4 sorcières ont-elles enfourché un balai de plomb ?

Nous voudrions croire que les opérateurs attendaient le dernier moment afin d’avoir toutes les cartes en main pour entamer les habillages de bilan de fin d’année. Mais cette fin d’après-midi douche nos espoirs.

Les indices ne grimpent pas après la prestation de Mario Draghi. Pourtant il revoit la croissance à +2,4% en zone euro en 2017, anticipe une hausse de l’inflation limitée à +1,4% l’an prochain et +1,5% en 2019). Alors nous ne voyons pas ce qui pourrait ramener les indices au contact de leurs plus-haut annuels d’ici vendredi soir.

Tous les voyants sont au vert, mais Paris traîne des pieds

Le CAC40 et l’EuroStoxx50 semblaient avoir chaussé des semelles de plomb ce matin. Pourtant tout plaidait pour qu’ils marchent sur un nuage. En effet, l’institut IFO a relevé sa prévision de croissance pour l’Allemagne de +2% à 2,6% en 2018. L’indice PMI flash composite de l’activité globale dans l’Eurozone s’inscrit à 58 (contre 57,5 en novembre), inscrivant ainsi un plus-haut de 7 ans. Les immatriculations d’automobiles quant à elles ont fait un bond de +5,9% en novembre. Tous les voyants sont au vert, mais Paris reste ancré dans le rouge.

Je veux bien que l’imminence d’un compromis sur la Tax Reform continue d’agir comme un enchantement sur Wall Street. Mais le différentiel de performance continue de se creuser ce jeudi de part et d’autre de l’Atlantique. Cela renforce ma conviction d’un arbitrage visant à pousser coûte que coûte Wall Street vers les sommets, quitte à ramener les places européennes sous leur niveau médian des 4 dernières semaines écoulées. Oui 4 semaines pour rien qui nous rappellent beaucoup l’interminable stagnation d’octobre. Les « 4 sorcières » ont enfourché un balai en plomb !

Wall Street prépare la journée des 4 sorcières

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire