Année 2017 : la pire année pour les assureurs US, tant par l’eau que par le feu

Rédigé le 5 septembre 2017 par | US Imprimer

assureurs_eau_feuL’imminence d’une menace immédiate d’alerte cyclonique, non plus sur le Texas mais sur la Floride n’affecte pas que le cours du pétrole.

La lourdeur de Wall Street ce mardi (le Dow Jones double ses pertes de -0,4% à -0,8% en l’espace d’une heure, le S&P500 passe de -0,25 à -0,5%) s’explique en grande partie par le recul du secteur des assurances… pour des raisons évidentes après les ravages causés par Harvey.

Mais il y une différence notable entre les 2 scénarios cycloniques : les habitants du Texas (les propriétaires de biens immobiliers, de véhicules particuliers) était très peu assurés contre les risques d’inondations (tout comme les habitants de la Hollande se couvrent peu contre les risques d’avalanche), alors que ceux qui résident en Floride sont tous assurés.

Il en va de même des risques incendies en Californie qui subit les pires dévastations de son histoire (à cause d’une sécheresse historique) avec des habitations parties en fumée par centaines au nord-est de Los Angeles.

Si le cyclone Irma se montre virulent, les assureurs et les réassureurs vont devoir mettre la main au portefeuille et 2017 se transformerait en pire année (en termes de sinistralité, tant par l’eau que par le feu) pour le secteur depuis Katrina en 2005.

Restez à l’écart des assureurs au moins jusqu’à la fin du mois de septembre, y compris des champions français.

Cyclone Irma : les marchés tentent-ils cette fois de faire de la (pré)voyance ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire