2015 sur CAC40 : désolé, mais la tendance est baissière!

Rédigé le 5 janvier 2015 par | Cac 40 Imprimer

La page de 2014 est tournée ; j’espère que, comme moi, vous attaquez 2015 presque reposé et l’esprit un peu plus clair quant aux marchés. Non ? Pas encore ? Pas de panique. Aujourd’hui, je vous propose de prendre un maximum de recul pour débuter 2015 grâce à un graphique rarement utilisé : l’unité de temps trimestrielle. Cela nous donnera une approche très lourde et de très long terme sur le CAC40, mais ce cadrage plantera le décor dans lequel l’indice va évoluer cette année.

Je vous avais donné une vue « fondamentale » en fin d’année (ce n’était pas réconfortant d’ailleurs) ; aujourd’hui, regardons le cadrage graphique à long terme

Notre objectif, aujourd’hui, n’est donc évidemment pas de prendre position sur une telle durée de temps – le trade durerait des années ! – mais de s’extraire du « bruit » du marché et d’obtenir une vue aussi dépouillée que possible des mouvements du CAC. 

Vous allez voir, c’est un exercice intéressant qui permet de faire ressortir les grands niveaux et enjeux qu’il faudra garder à l’esprit. 

Quels niveaux de prix sont à surveiller en 2015 ?

CAC40 en trimestriel

Dès la fin 2013, les prix avaient réussi à s’affranchir de la zone de résistance des 4100 points (rectangle bleu horizontal). Cette zone est à mon sens cruciale pour la suite : 

Regardez la forme que prennent les plus-hauts depuis justement le dernier trimestre 2013 : nous avons un « Rounding top » (marqué par un arc violet) qui montre une hésitation, la nervosité et la perte de dynamique du marché.

En effet, en général, quand les prix butent ou s’affranchissent  d’une résistance majeure, la réaction qui s’en suit est franche et directe. Regardez ce qu’il s’est passé précédemment au contact des 4100 points (pastilles bleues) : la résistance a rejeté brutalement  les prix. Et à l’inverse, lors de la cassure à la hausse ou à la baisse de cette même zone, l’accélération à été forte et immédiate.

Or là,  le mouvement de cassure de la résistance des 4100 points n’a pas pris. Pire, il s’est rapidement  retourné pour former ce que l’on appelle un « rounding top ».

Alors ? Cassure la cassure à la hausse des 4.100 serait elle un « faux signal » graphique ?  C’est en tout cas ce que laisse penser l’indicateur SMI (Stochastique Momentum Index).

Les indicateurs techniques confirment la faiblesse de la tendance haussière du CAC40

Très simplement et à l’aide du SMI, le nous identifions les signaux d’achat / vente qui sont intervenus en zones de surachat ou de survente. Ils sont mis en évidence par les segments verticaux gris.

Même si le signal à parfois un peu de retard, les points mis en évidence sont quand même bigrement pertinents. 

Et que se passe-t-il à l’orée de cette année 2015 ?

Le SMI est en zone de survente très prononcée. Comme lors du début des deux grosses vagues de corrections de… 2000 et 2008.

Le signal baissier (croisement de l’indicateur avec son signal) interviendra obligatoirement si les prix ne se reprennent pas immédiatement et fortement lors de la prochaine bougie à venir (pastille rouge) !

Indice supplémentaire qui milite en faveur d’un faux signal et du début d’une vague de correction à venir : les volumes.

Regardez aussi les volumes !

La dernière bougie trimestrielle du CAC40  est baissière (rouge) et les volumes sont particulièrement importants (pastille rouge sur volumes) sur cette période. C’est d’ailleurs en décembre qu’ils ont été le plus importants de l’année 2014 !

Dans le détail, les chandeliers de 2014

Zoomons sur les 4 chandeliers trimestriels qui ont formé l’année 2014. Ils mettent en évidence un niveau de prix important et maintes fois travaillé : la zone 4430/4450.

CAC40 en 2014

Voyez : cette zone (rectangle rouge horizontal) correspond à :

– la mèche haute de la bougie du premier trimestre

– le corps étonnamment étroit des deux bougies suivantes

– la mèche haute de la dernière bougie de l’année.

C’est que l’on appelle une zone d’équilibre des prix. Or cette zone d’équilibre est fragile car :

– les deux dernières bougies sont baissières 

– les attaques baissières ont été extrêmement virulentes, comme le montrent leurs mèches basses.

– je vous rappelle le signal extrêmement proche du SMI dont nous venons de parler. 

Conclusion : la zone 4430/4450 est définitivement confirmée comme une résistance cruciale. Cela ne vous rappelle rien ?

C’est très exactement la « Hot Zone » à laquelle je faisais référence dès fin Novembre dernier. Elle avait été calculée par une approche totalement différente (purement graphique) mais est confirmée en ce début d’année 2015 par cette analyse en chandeliers Japonais.

Que faire en cas de rechute sur le premier support des 4.100 points ?

Les 4100 points (rectangle horizontal vert) correspondent au point bas des mèches du premier et troisième trimestre, zone que j’avais également déterminée dans la Hot Zone.

Donc à ce jour :

Je vais vous accompagner tout au long de l’année en vous proposant des plans de trades sur des Unités de temps plus rapides (Journalier) qui permettront (en tout cas je l’espère) de passer entre les gouttes et de tirer parti de la remontée de volatilité sur les marchés. 

Si la BCE ne sort pas rapidement un lapin de son chapeau, je ne donne pas cher de la peau du CAC en 2015.

Mais allez… bon début d’année quand même !

Gilles

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “2015 sur CAC40 : désolé, mais la tendance est baissière!”

  1. […] […]

Laissez un commentaire