2012, l’année de la Chine ?

Rédigé le 16 janvier 2012 par | Autres indices Imprimer

Dans quelques jours, nous célébrerons le Nouvel An chinois – l’année du dragon. Ce signe est le plus populaire pour les Chinois (le dragon est en effet le symbole de l’empereur), d’où une sensible augmentation des naissances, même si les autorités les découragent. Saisissons ce prétexte pour étudier ce matin les deux indices chinois : le Hang Seng pour la bourse de Hong Kong et le Shanghai Composite. 2012 sera-t-elle l’année du renouveau après deux années de consolidation ?

La Chine à un tournant
Tout d’abord, soyons clair. Si l’on entend parler ici ou là du ralentissement chinois, le géant asiatique reste loin devant l’Europe ou les Etats-Unis, avec une croissance qui pourrait encore atteindre 7 à 8% cette année. Donc ralentissement, peut-être, mais le rouleau compresseur chinois n’est pas prêt de s’arrêter et aura, cette année encore, un impact sur les marchés actions et plus encore sur les matières premières.

En outre, contrairement à l’Europe ou aux Etats-Unis qui pratiquent des taux proche de 0, elle a des marges de manoeuvres et peut agir sur sa politique monétaire en baissant les taux d’intérêt pour relancer son économie ou au contraire, les monter pour juguler l’inflation. Elle l’a montré avec des commentaires savamment distillés en début de semaine dernière qui ont fait bondir les indices chinois et en particulier la bourse de Shanghai : elle indiquait être prête à agir et notamment à baisser les taux d’intérêt pour stimuler son économie. Nous allons le voir, la réaction est déjà clair au niveau graphique sur ces indices.

Enfin, la Chine poursuit l’internationalisation progressive du yuan, avec un accord bilatéral avec le Japon récemment. Cela pourrait encore renforcer son attrait dans les prochains mois pour les investisseurs internationaux.

Commençons donc par voir la réaction du marché à ces annonces avec le graphique journalier du Shanghai Composite ci-dessous :

Graphique journalier du Shanghai Composite
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Comme vous le voyez, la réaction est ici très claire et impressionnante : il y a eu une nette reprise en main des acheteurs.

Il y a un peu plus d’un mois, je vous parlais déjà dans ces lignes de la forte zone de support du SSE entre 2 100 et 2 300 points à moyen terme.

Eh bien ce support a bien joué son rôle puisque après un point bas à 2 132 points le 6 janvier, le rebond a été très net dès le lundi 9 janvier. Il faut dire que cette zone des 2 100 points correspond à une zone graphique de décembre 2008/ mars 2009. Le marché a de la mémoire, il l’a encore prouvé. C’est pourquoi l’analyse technique est chaque jour plus utilisée par les opérateurs dans le monde et c’est cette « mémoire des marchés » qui permet à l’analyste d’anticiper sur l’avenir et de prendre des positions.

Les premiers signes de rebond technique sur l’indice chinois (que je suivais depuis plusieurs semaines sur les indicateurs mathématiques), se sont donc concrétisés et confirmés avec force. Sur le RSI à 14 jours, nous avons ainsi dépassé une oblique baissière, confirmant ainsi la reprise en main des acheteurs et le rebond sur les prix.

Désormais, sur l’indice du Shanghai Composite, la configuration est clairement positive au-dessus des 2 100 points et vous pouvez profiter d’un repli à court terme pour acheter et viser les 2 530 points.

Une fois arrivé sur les 2 310 points, le rebond risque toutefois d’hésiter car ce niveau coïncidera avec ligne de tendance descendante. Mais je pense que l’on dépassera ce niveau pour accélérer vers les plus hauts de novembre 2 011 à 2 530 points, voire les 2 660 points ensuite.

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

INFO OPPORTUNITE D‘INVESTISSEMENT :

Inutile d’investir dans les pays où la croissance est en berne : il faut aller ailleurs !

Une sélection de valeurs exceptionnelles pourraient vous permettre de viser 324% de gains alors que la crise s’abat sur les économies occidentales : à vous d’en profiter maintenant…

_______________________________

Hong Kong est dans une configuration un peu différente
Pour compléter ce tableau, voyons maintenant la situation du Hang Seng, indice plus « internationalisé » et donc un peu plus corrélé aux autres zones géographiques :

Graphique de l'indice Hang Seng

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Là aussi, on voit une réaction haussière, mais moins nette que sur le SSE. Il n’empêche qu’à moyen terme, la configuration est là aussi intéressante et relativement similaire à celle de son voisin de Shanghai.

La hausse s’est mise en place depuis les plus bas d’octobre, dans un cycle donc légèrement différent de celui de Shanghai – d’où ma préférence pour le SSE qui ne fait que commencer son mouvement.

Sur le Hang Seng, je vous conseille donc d’attendre une consolidation un peu plus marquée, idéalement dans la zone de support horizontale des 17 600/17 700 points. Cela pourrait d’ailleurs se faire avec un retour du RSI sur sa ligne de tendance ascendante depuis août.

Ensuite, à moyen terme, on pourra viser un comblement des gaps baissiers d’août 2011 respectivement à 21 725 et 22 650 points.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

4 commentaires pour “2012, l’année de la Chine ?”

  1. […] le souligne Sébastien Duhamel dans le Billet du Trader d’hier, l’indice chinois de référence, le Shanghai Composite, a bondi. Il a pris 4,1% […]

  2. […] parution dans le Billet du Trader le 16/01/2012. AKPC_IDS += […]

  3. […] L’année du Dragon a bien débuté pour la Bourse chinoise. Son indice de référence, le Shangai Composite (SSE), s’est offert un rebond intéressant depuis un peu plus d’un mois comme mon collègue Sébastien Duhamel vous l’avait dit à la mi-janvier : […]

  4. […] L’année du Dragon a bien débuté pour la Bourse chinoise. Son indice de référence, le Shangai Composite (SSE), s’est offert un rebond intéressant depuis un peu plus d’un mois comme mon collègue Sébastien Duhamel vous l’avait dit à la mi-janvier : […]

Laissez un commentaire