Les 15 valeurs les plus lourdes du CAC Mid & Small sont survalorisées…

Rédigé le 25 février 2013 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Cette semaine, nous poursuivons notre tour d’horizon des indices small et mid caps de la cote française. Jeudi dernier, nous avons passé en revue la composition du CAC Small. Nous avons vu que cet indice regroupait plus de 200 valeurs à la pondération plutôt hétérogène. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la composition du CAC Mid & Small.

PME : un univers disparate

A l’image du paysage des PME françaises dont il est le compartiment boursier, le CAC Mid & Small est marqué par la forte hétérogénéité des quelques 270 entreprises qui le composent. Tout comme le CAC Small, les pondérations y sont largement inégales – selon la taille et le flottant des entreprises observées.

Parmi les plus petites pondérations, nous avons :

Parmi les valeurs les plus lourdes de l’indice, nous avons :

  • Groupe Eurotunnel (FR0010533075) avec 3,7% ;
  • Klépierre (FR0000121964) avec 3,6% ;
  • Thalès (FR0000121329) avec 3% ;
  • Bic (FR0000120966) avec 3% ;
  • Wendel (FR0000121204) avec 2,8%.

Dans le CAC Mid & Small, 15 valeurs ont une pondération supérieure à 2%. Outre les 5 sociétés déjà mentionnées, les 10 suivantes sont :

  • Remy Cointreau (FR0000130395) avec 2,7%.
  • Aéroports de Paris (FR0010340141) avec 2,6% ;
  • CNP Assurances (FR0000120222) avec 2,5% ;
  • Air France-KLM (FR0000031122) avec 2,3% ;
  • Foncière des Régions (FR0000064578) avec 2,3% ;
  • Gecina Nominatif (FR0010040865) avec 2,3% ;
  • Bolloré (FR0000039299) avec 2,1% ;
  • Imerys (FR0000120859) avec 2,1% ;
  • Ingenico (FR0000125346) avec 2,1% ;
  • Neopost (FR0000120560) avec 2,1%.

Ces 15 valeurs représentent à elles seules 39% de l’indice. C’est considérable eu égard aux quelques 255 restantes…

• 15 valeurs de poids…

Depuis le début de l’année, on note qu’une bonne partie de ces valeurs ont plutôt bien surperformé – permettant au CAC Mid & Small d’avoir 7 points d’avance sur le CAC 40 depuis le 1er janvier, ce qui est beaucoup.

Pour schématiser un peu :

  • avec une progression de 9,7% depuis le début de l’année, Eurotunnel est responsable à hauteur de 0,35% de la hausse de l’indice ;
  • l’envolée d’Air France de 16% permet au CAC Mid & Small de gagner 0,35% également ;
  • avec ses 22% de progression, Remy Cointreau y contribue pour 0,6% ;
  • la hausse de Bolloré de 15%, offre 0,3% de progression supplémentaire.

Avec simplement 4 valeurs, vous faites une performance de 1,7%… En d’autres termes, pour faire aussi bien que l’indice, un gérant n’a pas besoin d’acheter toutes les valeurs du CAC Mid & Small… seulement une dizaine suffit.

Attention toutefois, comme je le disais récemment sur BFM Business, il faut faire preuve de prudence sur cet indice dans la mesure où les valeurs citées plus haut sont assez chères en termes de ratios. Rappelez-vous la déconvenue de Bic. Le même phénomène peut se reproduire sur Remy Cointreau, Ingenico ou encore Imerys. Ces belles sociétés commencent à se payer un peu cher aux cours actuels…

Dans ces conditions, je ne serai pas étonné de voir le CAC Mid & Small marquer une pause salutaire dans les prochaines semaines.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

« Pour moi, cela ne fait aucun doute : pour gagner de l’argent en Bourse, il faut viser les small, et surtout les mid caps. » Eric Lewin

La plupart des informations dont Eric dispose ne peuvent pas être diffusées dans les médias. Or ces analyses essentielles pourraient vous permettre de profiter des meilleures opportunités de marché et viser des plus-values exceptionnelles !

Aujourd’hui, Eric Lewin a décidé de lancer sa propre lettre confidentielle d’investissement pour VOUS faire profiter de ses informations en exclusivité.

Pour en profiter sans attendre : c’est ici !

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire